Cet article a été publié le: 8/03/21 18:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Un scrutin globalement apaisé malgré des incidents “mineurs” (POECI)

Abidjan, 08 mars 2021 (AIP)- La Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI) relève un scrutin législatif globalement apaisé sur l’ensemble du territoire national malgré des incidents “mineurs” isolés dans certaines localités tels que rapportés par ses 200 observateurs déployés, samedi 06 mars 2021, dans des bureaux de vote (BV).

Lors d’une conférence de presse lundi, au siège de l’Organisation, à Cocody, le coordonnateur Drissa Soula, et le président du conseil d’administration, l’Imam Koné Ibrahima, ont indiqué que ces incidents étaient relatifs à des cas d’interdiction de ses observateurs dans des BV, au manque de matériel de vote (bulletins, urne, liste électoral, encre indélébile, isoloir, etc), à des intimidations et violences dans des BV et à un mauvais fonctionnement du matériel informatique.

Remerciant la Commission électorale indépendante (CEI) pour sa contribution à la réussite de sa mission d’observation ainsi que ses observateur pour leur contribution citoyenne, la POECI recommande à la CEI de déployer en nombre suffisant les agents électoraux dans les BV, de faire respecter la loi sur le quota de représentativité des femmes dans les assemblées élues et de veiller à ce que les commissions locales soient informées à temps de l’observation électorale.

Elle demande aux partis politiques de se garder de diffuser les résultats avant leur proclamation officielle par la CEI, s’engager au respect du code de bonne conduite qu’ils ont librement signé, sensibiliser les militants et sympathisants sur le respect dudit code, veiller au respect de la loi sur le quota pour les listes de candidatures. Elle exhorte les populations à s’abstenir de tous les actes susceptibles de mettre en mal la cohésion sociale et plaide auprès du gouvernement pour l’ouverture d’un autre dialogue politique sur les questions restées en suspens.

Les législatives se sont déroulées samedi dans le pays et a vu la participation de tous les partis politiques significatifs et de nombreux indépendants. Tous les observateurs sont unanimes sur le climat apaisé qui a entouré le scrutin contrairement à la présidentielle de 2020. La CEI a entamé depuis dimanche la proclamation des résultats sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), circonscription par circonscription.

(AIP)

fmo