Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre de la Santé donne les raisons de la hausse du nombre de cas de COVID-19

Dr Eugène Aka Aouélé, ministre de la Santé et de l'Hygiène publique. 

Abidjan, 09 juin (AIP)-Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé a précisé mardi dans un entretien avec l’AIP que la multiplication du nombre de centres de dépistage du COVID 19 est à la base de la hausse du nombre de cas observés ces derniers jours en Côte d’Ivoire.

Lle nombre de cas confirmés augmente de jour en jour. Pour le ministre, cette situation qui d’ailleurs interpelle tout le monde est liée à la décentralisation des centres de dépistage à chaque commune du district d’Abidjan. A ce jour, 11 centres de dépistage de proximité sont fonctionnels.

«Il y a une décentralisation du système de dépistage. Au départ, on avait un ou deux centres de dépistage Marcory et Cocody. Actuellement, toutes les communes ont leur système de dépistage. On a rapproché les sites de dépistage des populations. Nous sommes rentrés maintenant dans un système de dépistage communautaire », a souligné le ministre.

Dr Aka Aouélé a précisé que le nombre croissant de cas est conforme au plan mis en place pour lutter contre la maladie, promettant que dans les jours à venir, la tendance sera toujours haussière.

« Si vous prenez des quartiers comme Yopougon et Abobo, les gens vont se faire dépister. Le choix qui est fait, c’est qu’on dépiste essentiellement les cas évocateurs. Je peux vous dire que les chiffres vont augmenter dans ce mois mais c’est conforme à notre plan d’action », a rassuré le ministre.

Tout en déplorant un relâchement dans le respect des mesures barrières, le ministre Aka Aouélé a demandé aux populations de se conformer aux exigences du gouvernement en vue de faire baisser le nombre de cas et même éradiquer la maladie en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire a enregistré 142 nouveaux cas, lundi, portant à 3881 le nombre de cas confirmés dont 1869 guéris et 38 décès.

(AIP)

bsp/cmas