Côte d’Ivoire-AIP/ Le CNDH invite les populations à des élections apaisées

La présidente de la Commission nationale des Droits de l’Homme, Namizata Sangaré

Yamoussoukro, 14 juin (AIP) – La présidente du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH), Namizata Sangaré, qui rencontrait, samedi, à Yamoussoukro, l’ensemble des acteurs locaux impliqués dans les élections, les a invités à s’éloigner des voies pouvant conduire en 2020 au remake du scrutin de 2010. Devant les diverses composantes de la population et les commandements de la police et de la gendarmerie et s’appuyant sur son slogan « 2020 ne sera pas 2010 bis », Mme Sangaré a rappelé que les enjeux de l’élection du 31 octobre ne doivent pas prendre le pas sur le vivre ensemble qui a toujours caractérisé le peuple de Côte d’Ivoire. Elle a notamment expliqué que des élections apaisées sont celles qui sont organisées dans la transparence, dont les résultats...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.