Côte d’Ivoire-AIP/ L’ANADER ouvre une académie dédiée au genre

Songon (Abidjan), 19 déc 2020 (AIP)- L’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) a ouvert une académie dédiée au genre dans son centre de formation situé à Bingerville.

La secrétaire d’Etat en charge de l’Autonomisation de la femme, Myss Belmonde Dogo, a inauguré, mardi 15 décembre 2020, l’académie genre de l’ANADER, en compagnie de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani.

« Cette académie se veut un cadre de réflexions, d’échanges et de formations périodiques autour des thématiques se rapprochant du genre. Il s’agit aussi et surtout de développer le leadership des femmes, des hommes et des organisations féminines engagées dans la sensibilisation, le plaidoyer et la mobilisation des financements pour la promotion du genre par le partage d’expériences de bonnes pratiques et de leçons apprises », a expliqué le directeur général de l’ANADER, Dr Sidiki Cissé.

Il a ajouté que l’académie du genre permet à son agence de se proposer comme facilitateur de la plateforme des acteurs « genre sensible » afin de mobiliser des ressources pour appuyer l’autonomisation des femmes de Côte d’Ivoire.

« La stratégie genre de l’ANADER vise le renforcement de l’accès des femmes et des hommes, y compris les plus vulnérables, aux services offerts par notre agence à travers un dispositif d’intervention qui favorise l’équité de genre et l’autonomisation des femmes et des jeunes sur la période de 2019-2024 », a-t-il rappelé.

Pour sa part, le directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, N’Guettia Yao, a félicité les responsables de l’ANADER pour la mise en place de l’académie du genre qui contribuera à l’autonomisation des femmes de Côte d’Ivoire. « Toutes les formations et les réflexions permettront de bâtir le leadership des femmes et des hommes. Je suis convaincu que cette académie atteindra ces objectifs », a-t-il déclaré.

L’académie du genre de l’ANADER est ouverte à toutes les entités, organisations, experts et parties prenantes dans les questions liées au genre. Les activités de cette plate-forme se dérouleront à travers des classes et tables rondes dirigées par des experts, des sessions de renforcement des capacités des participants, des ateliers opérationnels et des vidéos-training, du coaching, des visites de cas pratiques, selon la directrice genre et développement de l’ANADER, Juliette Kokola Assiénan.

(AIP)

Tg/kp