Cet article a été publié le: 6/12/20 6:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La reconnaissance de la contribution des volontaires au cœur de la lutte contre le Covid-19

Abidjan, 06 déc 2020 (AIP)- La contribution multiforme des volontaires de Côte d’Ivoire et du monde dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 a été magnifiée, samedi 5 décembre 2020, à Abidjan, à l’occasion de la journée internationale du volontariat (JIV), portant sur le thème: “Ensemble c’est possible, grâce au volontariat”.

Organisée par le secrétariat d’État chargé du Service civique et le Programme des volontaires des Nations Unies, cette célébration a permis aux institutions présentes, à savoir le système des Nations-Unies en Côte d’Ivoire, l’ambassade d’Israël, l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), l’hôpital et la mairie de Port-Bouët, de saluer l’importante contribution apportée par les volontaires à la lutte contre le Covid-19, tout en étayant leurs missions.

“Grâce à la contribution des volontaires, le monde a été résilient face au Covid-19. Les volontaires ont été en première ligne dès l’apparition de cette maladie. Ils ont contribué à la sensibilisation, la communication, l’éducation, dans la prise en charge des malades, dans la lutte contre les fake news. Nous sommes venus leur dire merci en cette journée”, a indiqué le coordonnateur pays du programme des volontaires des Nations-Unies en Côte d’Ivoire, Dramane Coulibaly.

Partout dans le monde, les volontaires « aident les groupes vulnérables, luttent contre la désinformation, éduquent les enfants, fournissent des services essentiels aux personnes âgées et apportent un soutien au personnel sanitaire de première ligne », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, à l’occasion de cette journée.

Cette célébration a été l’occasion pour le Secrétariat d’État chargé du Service Civique de promouvoir le programme national de volontariat qui enregistre à ce jour 1054 volontaires.

“La Côte d’Ivoire porte un intérêt capital aux questions liées au volontariat et au bénévolat qui constituent un engagement citoyen. Le Gouvernement œuvre à consolider l’encrage institutionnel du service civique et à faciliter la mise en œuvre”, a relevé le directeur du secrétariat d’État chargé du service civique, Bima Coulibaly.

Les actions mêlées par l’État sont entre autres l’adoption du Programme national du volontariat, la création de l’Office civique national, la création d’un secrétariat d’État chargé du service civique en 2018 et l’adoption en 2019 de la loi instituant le service civique dont le volontariat.

Le volontariat est toute activité non rémunérée, exercée librement, et sans contrainte à plein temps, sur une période déterminée et de façon désintéressée par une personne physique au profit d’une personne morale poursuivant une mission d’intérêt général.

Il valorise la participation citoyenne, facilite l’autonomisation des personnes et est un facteur de rassemblement des peuples et de cohésion sociale, tout en offrant des opportunités d’insertion socio-professionnelle.

Depuis 2016, les célébrations de la JIV à Abidjan, Grand-Bassam, Bouaké et Man ont été marquées par le ravalement de la façade du phare de Grand-Bassam (patrimoine de l’UNESCO), l’organisation d’une opération de don de sang à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, la formation des jeunes au secourisme. La Côte d’Ivoire compte plus de 500 000 volontaires, note-on.

Initiée le 17 décembre 1985 par les Nations-Unies, la journée internationale du volontariat est célébrée le 5 décembre de chaque année, en vue de magnifier le volontariat et de reconnaître l’impact de son engagement dans les communautés.
(AIP)
eaa/fmo