Côte d’Ivoire-AIP/ La ministre Kandia « examine » la composition des épreuves du second examen blanc du CEPE

Abidjan, 23 juin 2020 (AIP)- La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation technique, Kandia Camara, a supervisé, mardi, le bon déroulement des épreuves du second examen blanc du certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) en compagnie de la Directrice des examens et concours, Dosso Mariam.

La ministre Kandia s’est enquise, dans trois établissements primaires publics et privés dont l’Institut national ivoirien pour la promotion des aveugles (INIPA) du déroulement des épreuves dont elle souhaite qu’elles ne soient plus une “une épreuve”, mais juste un examen de passage en sixième.

A l’école primaire publique du quartier du lycée technique à Cocody, à l’institut des aveugles et à l’EPP SIPOREX 3 dans la commune de Yopougon, Kandia Camara a encouragé les candidats à l’abnégation et au courage, les encourageant par ses maternels soutiens.

« Soyez forts. Nous vous attendons en sixième dans quelques mois », a-t-elle lancé dans toutes les salles de composition qu’elle a visitées pour les épreuves écrites de cet examen.

La particularité de cette session concerne les candidats libres qui sont appelés à subir les épreuves simultanément avec des candidats officiels pour ce second examen blanc.

La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle avait pris la décision, le 4 juin, de suspendre l’évaluation finale du CEPE et de l’entrée en sixième à cause de la maladie à coronavirus, Covid 19.

Toutefois, les candidats officiels seront évalués, cette année, sur la base des notes obtenues au contrôle continu qui comprend annuellement deux compositions et deux examens blancs organisés par les inspections de l’enseignement primaire et scolaire (IEP), pour leur orientation en classe de sixième.

Les candidats officiels ayant effectué trois évaluations (deux compositions et un examen blanc), il leur reste un autre examen blanc auquel participeront les candidats libres pour l’entrée en sixième et l’obtention du CEPE.

« Les sujets de l’évaluation à venir sont du même format que ceux des examens de fin d’année et les modalités du déroulement des épreuves demeurent inchangées, toute chose qui garantit la crédibilité et la validité de cet examen », avait indiqué Mme Nimaga.

Les épreuves écrites de cet examen ont porté sur l’exploitation de texte, l’éveil au milieu, l’orthographe et les mathématiques

Les candidats au CEPE et à l’entrée en sixième cette année sont au nombre de 593.480, dont 6.596 candidats libres, répartis dans les IEP des directions régionales et départementales de l’éducation nationales du pays.

(AIP)

Aaa/kp