Côte d’Ivoire-AIP-Inter / Une dizaine d’arrestations pour « avortement illégal » au Maroc

Avortement au Maroc

Abidjan, 24 juin 2020 (AIP) – La police marocaine a procédé mardi à l’interpellation de 11 personnes pour « avortement illégal », conformément à la loi selon laquelle l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est passible de prison, indique un communiqué de l’institution, repris par des médias internationaux. Suite à « des plaintes sur une clinique pratiquant l’avortement illégal », la sûreté nationale a ouvert une enquête qui a abouti à l’interpellation du propriétaire de l’établissement, un médecin de 77 ans, de quatre infirmières et six clients, dont une mineure de 17 ans, pour « implication présumée dans la pratique courante d’avortement illégal, détournement de mineur, adultère et complicité ». L’interruption volontaire de grossesse...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.