Cet article a été publié le: 6/03/21 16:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison dont un ferme

Abidjan, 1er mars 2021 (AIP) – Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, lundi 1er mars 2021, l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, à trois ans de prison dont un ferme, pour corruption et trafic d’influence, dans le cadre de l’affaire dite “des écoutes” qui remonte en 2014, suite à des interceptions téléphoniques avec son avocat Thierry Herzog.

Le tribunal correctionnel juge qu’un “pacte de corruption” avait été conclu entre l’ex-chef de l’Etat français, Me Thierry Herzog et l’ancien haut magistrat Gilbert Azibert, également condamnés à trois ans de prison dont un ferme.

Le parquet national financier (PNF) avait requis en décembre 2020, lors de ce procès, quatre ans de prison dont deux fermes à l’encontre de Sakozy. L’ancien magistrat Gilbert Azibert avait écopé de quatre ans de prison dont deux avec sursis, assortis de cinq années d’interdiction professionnelle.

A l’encontre de l’avocat Thierry Herzog, quatre ans de prison dont deux avec sursis avait été également requis. Et ce, pour les motifs de corruption et de trafic d’influence.

Nicolas Sarkozy était suspecté d’avoir tenté d’obtenir d’un magistrat à la Cour de cassation, Gilbert Azibert, en 2014, des informations confidentielles le concernant voire de faire annuler la saisie de ses agendas présidentiels après avoir obtenu un non-lieu dans l’affaire Bettencourt.

L’avocat général, d’alors, Gilbert Azibert dans une chambre civile, aurait joué de ses relations, en échange un poste de prestige à Monaco par l’intermédiaire de Sarkozy. Cette décision deviendra définitive si elle n’est pas frappée d’appel.

(AIP)

nmfa/eaa/cmas