Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ L’ONU s’inquiète des tensions politiques et des violence des gangs en Haïti

l'un des plus pauvre quartier à Port au Prince en Haïti, photo onu.info

Abidjan, 19 jan 2021 (AIP)- Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a exprimé, mardi 19 janvier 2021, sa préoccupation face à la recrudescence de l’insécurité liée aux gangs en Haïti, appelant les autorités haïtiennes à veiller à ce que ces gangs n’entravent pas le droit des personnes à manifester pacifiquement. « Nous craignons que l’insécurité, la pauvreté et les inégalités structurelles persistantes en Haïti, associées à des tensions politiques croissantes, ne conduisent à un mécontentement public suivi d’une violente répression policière et d’autres violations des droits de l’homme », a déclaré la porte-parole du HCDH, Marta Hurtado, lors d’un point presse à Genève. Cette mise en garde intervient alors que le Service...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.