Cet article a été publié le: 6/03/21 16:22 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ IDEF lance la 2e phase de son projet sur l’observation indépendante des périmètres d’exploitation forestière

Abidjan, 05 mars 2021 (AIP) – L’association Initiatives pour le développement communautaire et la conservation de la forêt (IDEF) a lancé vendredi 5 mars 2021 à Abidjan, la 2ème phase de son projet FAO-UE-FLEGT sur l’observation indépendante des périmètres d’exploitation forestière.

Ce lancement s’est tenu à l’hôtel ‘’La rose blanche’’, à Cocody, à l’occasion d’un atelier destiné à présenter officiellement le projet afin de faciliter son appropriation et l’implication des parties prenantes.

Le projet, intitulé ‘’Renforcer la gouvernance forestière par le déploiement de l’Observation indépendante dans les Périmètres d’exploitation forestière en Côte d’Ivoire (OI/PEF) et le suivi communautaire en temps réel’’, est exécuté de décembre 2020 à septembre 2021 (soit sur 10 mois), grâce à l’appui du Programme FAO-UE-FLEGT, a expliqué le directeur des programmes et projets chez IDEF, Diédri Manféi Anderson, également coordonnateur du projet.

Mis en œuvre dans cinq régions ivoiriennes, à savoir la Mé (Adzopé), le Sud-Comoé (Aboisso), le Lôh-Djiboua (Divo), la Nawa (Soubré) ou San-Pedro et le District autonome de Yamoussoukro, le projet vise à contribuer à l’amélioration de la gouvernance forestière dans le pays, à travers le renforcement de l’application des réglementations et de la transparence par l’OI/PEF.

M. Diédri a souligné que cette 2e phase de développement de l’OI/PEF vise à étendre davantage l’observation indépendante sur le territoire national, par le renforcement de l’implication des communautés riveraines dans la gestion des forêts. Il s’agit surtout de capitaliser sur le potentiel des nouvelles technologies à bas coûts, notamment l’utilisation de la plateforme ForestLink STR, développée par Rainforest Foundation United Kingdom (RFUK), partenaire d’IDEF.

Cette 2e phase du projet est consécutive à celle menée en 2019 et intitulée ‘’Appui au développement et à la mise en œuvre d’une stratégie d’observation indépendante dans les périmètres d’exploitation forestière en Côte d’Ivoire’’. Institutionnalisé par le Gouvernement, l’observation indépendante est définie comme ‘’la mission régalienne d’observation des activités forestières et agroforestières effectuée par une organisation de la société civile en vue de recueillir et de partager des informations crédibles et vérifiables pour l’amélioration de la gouvernance forestière’’. Ce qui justifie la présence d’acteurs étatiques et non-étatiques à cet atelier.

L’atelier a pour but de présenter et discuter des résultats de la phase pilote de l’OI/PEF, d’informer les parties prenantes du projet et recueillir leurs avis et observations sur la méthodologie de mise en œuvre, d’échanger sur les liens entre l’APV-FLEGT et le dialogue entre la Côte d’Ivoire et l’Union Européenne sur le cacao durable et les possibilités de synergie, et d’accroître la visibilité du projet.

(AIP)

cmas