Côte d’Ivoire-AIP/ Hamed Bakayoko compte porter plainte contre deux journalistes pour diffamation

Le ministre d'Etat, Hamed Bakayoko

Abidjan, 08 juin (AIP)- Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko réfute les allégations de deux journalistes, le Nigérian Ibekwe Nicholas et le Belge Daan Bauwens, qui l’accusent de trafic de drogue et décide d’ester en justice contre eux pour diffamation.

« Je n’ai pas pour habitude de réagir à des allégations portées contre moi sur les réseaux sociaux. Mais je me vois contraint de le faire aujourd’hui, suite à une publication sur une prétendue enquête de deux journalistes, Messieurs Ibekwe Nicholas et Daan Bauwens. Ces allégations vont à l’encontre de mes principes de vie et sont de nature à jeter le discrédit sur mon pays, en raison des fonctions que j’exerce », écrit le ministre sur sa page Facebook.

« Au regard de ces insinuations extrêmement graves et diffamatoires, j’ai décidé de porter plainte contre Messieurs Ibekwe Nicholas, Daan Bauwens et les relais », annonce-t-il.

« Dans mes charges de ministre de la Sécurité en Côte d’Ivoire pendant plus de sept ans et celles actuelles de la Défense, les résultats obtenus dans la lutte contre la drogue sont mondialement reconnus (…) et se sont soldés par de nombreuses arrestations, saisies et démantèlements de réseaux mafieux, qui ont valu des félicitations internationales à la Côte d’Ivoire », poursuit-il.

Hamed Bakayoko dénonce « cette orchestration grossière ourdie par des commanditaires dont le dessein n’échappe à personne », la qualifiant de « cabale » qui n’entamera pas sa détermination au service de la nation.

« En Côte d’Ivoire, dans mon pays, ma réputation est faite, elle est pure et sans tâche, n’en déplaise aux aigris et aux conspirateurs », conclut-il.

Ibekwe Nicholas et Daan Bauwens ont publié une série d’articles sur le site du magazine international Vice média sous le titre « Comment votre conso de coke fout la merde en Afrique de l’Ouest » dans lequel ils présentent le ministre Hamed Bakayoko comme un trafiquant de drogue à la tête d’un vaste réseau international.

(AIP)

aaa/cmas