Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes investissent dans le transport par les “taxis-motos” à Abobo

Taxis-motos

Anyama, 03 juin (AIP)- Plusieurs dizaines de jeunes ont décidé d’investir dans le domaine du transport des personnes et des biens par des engins à deux ou trois roues communément appelés “taxis-motos” dans la commune d’Abobo, a constaté l’AIP.

Avec un habitacle de deux à trois places pouvant atteindre cinq places, les tricycles de couleur jaune de ces jeunes desservent plusieurs sous quartiers depuis PK 18, principalement sur les voies peu pratiquées par les taxis conventionnels. Leurs principales lignes sont Ndotré, le quartier Céleste, le collège moderne PK 18, Bocabo ou encore l’église catholique Sainte Marie d’Agoueto.

Avec la distanciation sociale imposée par les mesures barrières, ils transportent, leurs passagers à raison de deux ou trois par voyage à des tarifs entre 200 et 600  francs CFA selon la distance.

« Nous faisons de bonnes affaires. Grâce à nos recettes, nous gagnons honnêtement notre vie », a confié un motocycliste.

A côté de ces taxis-motos, certains mènent leurs activités sur des deux roues tandis que d’autres, avec des tricycles, s’adonnent uniquement au transport des marchandises.

Le gouvernement a interdit, depuis le 02 mai 2019, l’activité de transport public des personnes par les engins à deux et trois roues dans le district d’Abidjan, même si ce mode de transport, très répandu dans le nord, s’est étendu dans toutes les régions du pays.

(AIP)

asga/aaa/fmo