Côte d’Ivoire-AIP/ Dans l’antre de Noé, la ville devenue coquette (Reportage)

Rue de Noé bien éclairée

Aboisso, 05 janvier 2021 (AIP)- Noé, cinquante kilomètres après Aboisso, en direction du Ghana, est une ville frontalière, qui, pendant de longues années, a gardé son aspect de village. Mais depuis quelques mois, cette localité rayonne et est devenue du coup très coquette suite à des travaux de bitumage et d’électrification. Il est 19 heures, ce samedi 2 janvier 2021, quand l’on tombe sur une ville au bitume impeccable et à l’éclairage rivalisant avec la capitale politique de la Côte d’Ivoire, Yamoussoukro, ou encore certaines rues d’Abidjan, la capitale économique. Plusieurs camions stationnés attendent de passer au scanner  douanier. Le voyageur qui a traversé cette ville, il y a de cela quelques mois, serait certainement dépaysé en y  arrivant  à nouveau....
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.