Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Le comité de lutte déplore les coupures récurrentes d’eau à Toumodi

Des femmes attendant aux abords d'un puits pour avoir de l'eau (AIP Séguéla)

Toumodi, 08 juin (AIP)- Le comité départemental de lutte contre les pandémies déplore les coupures intempestives d’eau qui empêchent le lavage régulier des mains par les populations afin de limiter la propagation du Covid-19.

Selon le président de l’Organisation non gouvernementale (ONG) “Alerte conflits”, Frédéric Tanoh-Niangoin, une solution rapide et durable doit être trouvée.

Le manque d’eau  complique la tâche des sapeurs pompiers qui ont besoin d’eau pour éteindre les incendies. De plus, l’hôpital général est régulièrement privé d’eau.

Selon M. Tanoh, la desserte d’eau confiée à la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (SODECI) est non seulement mal assurée mais de plus l’eau desservie est impropre.

Pour le préfet de la région du Bélier, préfet du département de Toumodi, Patrice Gueu,,et par ailleurs président du comité départemental de lutte contre les pandémie ce manque d’eau constitue un frein à l’application correcte des mesures sanitaires.

“Depuis la réouverture des écoles, nous avons sillonné plusieurs établissements qui ont tous installé le dispositif de lavage des mains  mais tous se plaignent des coupures d’eau qui rendent leur dispositif inopérant”, a-t-il souligné.

Le problème d’eau est récurrent depuis une dizaine d’années à Toumodi. Le programme présidentiel d’urgence avait équipé la station de pompage de Kimoukro de nouvelles machines en 2013 pour accroitre la production d’eau, mais le problème ne fut pas résolu pour autant. Il s’est empiré avec le développement de la ville qui prive plusieurs quartiers d’eau pendant plusieurs mois de l’année.

(AIP)

gba/tad/fmo