Côte d’Ivoire-AIP/ Augmentation de la capacité de traitement de test Covid-19 de l’Institut Pasteur

Songon, 25 juin 2020 (AIP) – L’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire vient d’augmenter sa capacité de traitement de test Covid-19, après la rénovation d’un laboratoire additionnel et d’une unité de décontamination du matériel médical sur son site d’Adiopodoumé, grâce au Groupement ivoirien du bâtiment et des travaux publics (GIBTP) pour plus de 43 millions F CFA.

La remise officielle des clés de ces bâtiments a eu lieu mercredi à Adiopodoumé, en présence du directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Félix Houphouët Yapi.

«L’action que nous posons aujourd’hui, s’inscrit dans la droite ligne d’apporter notre soutien à l’Etat de Côte d’Ivoire dans son plan de riposte à la Covid-19. Mais aussi  dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises valeurs auxquelles les entreprises du GIBTP sont fortement attachées», a indiqué le vice président du GIBTP, Lamine Koné.

Ce don, indique-t-on, se veut être «un signal donné par le secteur du bâtiment et des travaux publics ». Outre cet acte, le GIBTP a été également octroyée une subvention à l’institut national polytechnique Houphouët-Boigny, partenaire du GIBTP, dans le cadre de la production de deux respirateurs artificiels pour un montant de 5.600.000 F CFA, a fait savoir M. Koné.

«La création de ce laboratoire supplémentaire pour installer des équipes supplémentaires va nous permettre de faire des diagnostics de la Covid-19 qui nous préoccupe tant actuellement. Et ce conteneur de très belle facture va aussi nous permettre d’installer l’unité de gestion des données et une unité de gestion d’approvisionnement parce qu’en ces temps, il y a beaucoup de matériels et ce n’est pas facile de les gérer », a expliqué la directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, Pr Mireille Dosso.

Au total, le GIBTP a mobilisé un montant de 128,9 millions F CFA afin d’apporter son soutien et appui aux structures impliquées dans la lutte contre la Covid-19. Ce montant a été réparti entre le Service des maladies infectieuses et tropicales (SMIT) du CHU de Treichville, l’Institut pasteur de Côte d’Ivoire et l’Institut polytechnique de Yamoussoukro.

(AIP)

tg/kkf/kam