Côte d’Ivoire / 60 km de pistes villageoises en réhabilitation en prélude au rapatriement volontaire de réfugiés ivoiriens du Libéria

Tabou, 24 oct (AIP) – Le bureau local de l’Association de soutien à l’autopromotion sanitaire urbaine (ASAPSU ) de Tabou a lancé, le 17 octobre, les travaux de réhabilitation d’une soixantaine de kilomètres de pistes villageoises reliant le village de Prollo à la frontière ivoiro-libérienne à la ville de Tabou, puis à la sous-préfecture d’Olodio dans le cadre de la reprise du rapatriement volontaire des réfugiés ivoiriens du Libéria, Pour « faciliter le déplacement des convois », le chef du bureau ASAPSU de Tabou, Hiéla Ouattara, a indiqué, lundi, à l’AIP que ces travaux concernant « le reprofilage et le traitement des points critiques » sont financés par le bureau local du HCR à hauteur de 50 millions de FCFA et s’achèveront en...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.