Cinq individus déférés au parquet de Sassandra pour usage de pétards

Des pétards (Photo d'archive)

San Pedro, 10 jan (AIP) – Cinq personnes dont trois jeunes femmes issus de San Pedro ont été déférées vendredi au parquet près la section de tribunal de Sassandra, pour avoir fait usage dans la nuit de mercredi de pétards à fortes détonations, lors de la célébration de l’anniversaire d’un de leurs proches dans un domicile situé au quartier Cité de la ville de San Pedro.

Les forces de sécurité, alertées par la population et les détonations provoquées par les pétards, se sont rapidement déployées dans le quartier et se sont vite rendu compte qu’il ne s’agissait pas d’une attaque d’assaillants, mais de pétards que faisaient exploser des fêtards.

Les forces de l’ordre ont interpellé sur le champ les cinq personnes impliquées et les ont mises à la disposition de la cellule de la Police judiciaire (PJ) de la préfecture de Police pour enquête. Ils ont été déférés vendredi au parquet près de la section de tribunal de Sassandra.

Les détonations des pétards avaient fait sortir précipitamment les populations du quartier résidentiel et d’affaires de leur paisible sommeil aux environs de 01H00 du matin, créant la panique en leur sein. « Les habitants  ont cru  revivre les mauvais souvenirs de la crise postélectorale »,  a expliqué l’un des agents de police alertés au téléphone.

L’usage de pétards, de feux d’artifices et autres substances explosives du genre est interdite sur toute l’étendue du territoire national pour la période du 1er décembre 2015 au 31 janvier 2016 inclus, selon un Arrêté du ministère de l’Intérieur daté du 24 novembre 2015.  “Toute personne ne disposant pas d’une autorisation exceptionnelle pour l’usage de ces explosifs dans la période indiquée est passible de poursuite judiciaire”, précise l’Arrêté.

La mesure d’interdiction n’était pas assez respectée dans le département de San Pedro par les populations jusqu’à ces arrestations.

(AIP)

jmk/cmas