Le président des jeunes du canton Paccolo veut intéresser la jeunesse à l’agriculture

Gagnoa, 26 jan (AIP) – Le président cantonal des jeunes du canton Paccolo (sud de Gagnoa), Brama Ambramé, veut intéresser les jeunes de son canton à l’agriculture et au travail de la terre, en vue de leur permettre de se prendre en charge grâce aux revenus engrangés.

A la tête d’un bureau de 17 membres investi samedi par le maire de la commune de Divo, Amédée Kouakou, M. Brama a indiqué mardi à l’AIP, lors d’un entretien téléphonique, que son rôle en tant que président cantonal des jeunes du canton Paccolo, est de tout mettre en œuvre pour intéresser les jeunes de son canton aux métiers de l’agriculture, en s’investissant dans le travail de la terre.

‘’Nous allons inculquer une nouvelle vision de la vie au village à nos jeunes pour les amener à s’intéresser au travail de la terre. Ceci en les aidant à faire la culture du riz, du manioc, de l’hévéa, du cacao, pour ceux qui ont des lopins de terre. Pour ceux qui ne possèdent pas de terres cultivables, nous allons les orienter dans les pépinières d’hévéa qu’ils peuvent faire dans la périphérie des villages pour revendre’’, a expliqué le président cantonal des jeunes du canton Paccolo.

Pour lui, les jeunes du canton Paccolo doivent s’approprier cette réalité qui est que le travail de la terre ‘’ne trahit pas son homme’’ et s’y investir à fond, corps et âme, en prenant, leur suggère-t-il, exemple sur lui, un jeune retourné à la terre et qui possède aujourd’hui à la sueur de son front, quatre hectares d’hévéa dont deux sont en production, et deux autres hectares de cacao.

(AIP)

ja/akn/cmas