Centrafrique / Dénonçant une mascarade, des candidats exigent l’arrêt des opérations électorales

Abidjan, 04 jan (AIP) – Une vingtaine de candidats du premier tour de la présidentielle en Centrafrique ont exigé lundi, l’arrêt des opérations électorales, dénonçant une mascarade, dans une déclaration commune publiée par les médias internationaux.

Selon l’AFP, les signataires, qui font état de nombreuses irrégularités après la publication des premiers résultats partiels du scrutin du 30 décembre, refusent d’être complices d’une mascarade électorale et exigent purement et simplement l’arrêt des opérations au profit d’un processus concerté.

Une vingtaine de candidats sur un total de 30, précise-t-on, ont déjà signé ce texte. Près de deux millions d’électeurs centrafricains ont participé mercredi à un scrutin pour élire un nouveau président de la République et leurs représentants à l’Assemblée nationale.

Le vote, qui s’est déroulé sans incident majeur, a été qualifié de succès par la communauté internationale qui a salué l’absence de violences. Les résultats définitifs seront rendus publics dans les prochains jours. Un probable second tour est prévu le 31 janvier.

(AIP)

akn/kam