Cameroun / Les ministères de l’Enseignement et l’AIMS-NEI nouent un partenariat pour la formation des enseignants de mathématiques

Abidjan, 21 jan (AIP) – Les ministères des Enseignements secondaires et de l’Enseignement supérieur du Cameroun et l’African Institute for Mathematical Sciences (AIMS) ont signé mercredi, à Yaoundé, un partenariat pour la formation des enseignants de mathématiques (PFEM), en vue d’accroître les taux de transition entre les niveaux d’enseignement de la science et des mathématiques.

Selon un communiqué parvenu jeudi à l’AIP, la mise en œuvre du PFEM, un programme pilote de cinq ans, contribuera de manière significative à la création d’un réseau d’excellents étudiants en mathématiques qui accélèreront le développement du Cameroun.

«Le PFEM permettra d’améliorer la qualité de l’enseignement des mathématiques à l’école secondaire au sein des sous-systèmes éducatifs francophones et anglophones au Cameroun», a déclaré le ministre des Enseignements secondaires, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, dans le document. « Le programme veille à ce que les connaissances, les compétences et la confiance soient renforcées afin d’améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques au Cameroun », a-t-il précisé.

L’approche de « formation des formateurs » du PFEM veillera à ce qu’une cinquantaine de professeurs des trois écoles supérieures de formation des enseignants, y compris ceux de l’école Normale Supérieure d’Enseignement Technique de Kumba, soient dotés de compétences pour former efficacement 1 200 élèves-enseignants et 1 920 enseignants de mathématiques en poste.

(AIP)

akn/kam