Burkina Faso : la justice militaire lance un mandat d’arrêt international contre Compaoré

Abidjan, 22 déc (AIP) – La justice militaire du Burkina Faso a lancé lundi, un mandat d’arrêt international contre l’ex-président, Blaise Compaoré, pour son implication présumée dans la mort du précédent chef d’État, Thomas Sankara.

Thomas Sankara, arrivé au pouvoir lors d’un putsch en 1983, a été tué le 15 octobre 1987 avec 12 autres personnes lors d’un coup d’État qui porta au pouvoir Compaoré, chassé par la rue en octobre 2014 après 27 ans au pouvoir. Une enquête a été ouverte fin mars 2015.

Les corps des 13 responsables assassinés ont donc été exhumés fin mai afin de lever le voile sur le mystère entourant les circonstances de la mort du “père de la révolution” burkinabè. Les résultats de l’autopsie, livrés mi-octobre 2015 indiquaient que la dépouille du président Sankara était “criblée de balles”.

(AIP)

kam