Bouaké : Des étudiants de l’INFAS revendiquent six mois d’arriérés de bourse

Les étudiants de l'INFAS de Bouaké

Bouaké, 18 déc (AIP)- Des étudiants de l’Institut de formation des agents de santé (INFAS) de Bouaké ont manifesté jeudi, pour revendiquer le paiement de six mois d’arriérés de bourse au titre de l’année académique 2014-2015 qui s’achève dans quelques jours.

Les étudiants mécontents ont paralysé la voie qui relie le centre-ville à l’aéroport en passant par la préfecture et leur établissement, pendant environ trois heures, avant d’être dissuadés par les autorités administratives et policières à l’issue d’une rencontre d’échange avec leurs porte-parole.

Selon Noël Mourifié, élèves en deuxième année, il s’agit de protester, pour dire aux autorités, à Mme le ministre de la Santé et à tout le gouvernement ainsi qu’au président de la République de “jeter un regard favorable sur leur triste condition”.

“L’INFAS coûte cher, l’INFAS, ce sont les dépenses, à l’INFAS, quand tu n’as pas d’argent, tu ne peux rien faire” a déclaré Mourifié qui affirme, comme plusieurs de ses camarades, éprouver des difficultés financières pour se nourrir, pour payer son loyer et se déplacer.

Les dortoirs, le restaurant et plusieurs autres bâtiments n’ayant pas été réhabilités depuis le retour de l’école sur ses bases, les élèves de l’Institut de formation logent tous à l’extérieur de l’établissement et ne bénéficient pas des services de restauration internes.

Au terme de leur rencontre d’échange, le sous-préfet central de Bouaké, Djandet Lorng, a indiqué que la situation n’étant pas propre aux étudiants de l’INFAS de Bouaké, des messages d’apaisement leur ont été adressés et ils ont invités à “se comporter en responsables”. Aux dernières nouvelles, un mois de bourse est promis aux étudiants dans les prochains jours.

(AIP)

Nbf/akn/kp