Après l’attaque de Nougoua, le dispositif militaire renforcé a Noé

Aboisso, 28 déc (AIP) – Des détachements de corps des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont convergé, lundi, vers le poste de sécurité de Noé à la frontière ivoiro-ghanéenne pour y renforcer le dispositif de sécurité.

Des véhicules du Centre de commandement et de coordination des opérations (CCDO), des unités avec des blindés armées des Forces spéciales sont arrivées au poste du détachement des FRCI d’Assouba dans la commune d’Aboisso sur le coup de 12h, a constaté l’AIP. Après les salutations et échanges de nouvelles avec leurs frères d’arme d’Assouba, le convoi s’est ébranlé vers le poste de Noé à la frontière ivoiro-ghanéenne pour y renforcer le dispositif militaire.

Ce renforcement de dispositif fait suite à une attaque armée du poste avancé de Nougoua situé à une vingtaine de kilomètres de Noé, aux environs de 4h, dans la nuit de samedi à dimanche.

Ce poste avait été pris d’assaut par une vingtaine de personnes armées qui seraient venues du Ghana voisin. Mais, à la suite des échanges de coups de feu nourris, ces assaillants ont replié, abandonnant dans leur fuite un fusil mitraillette. Aucune victime n’a  été annoncée par les autorités.

(AIP)

cb/aaa/akn/ask