Amnesty international dénonce l’inertie des autorités mexicaines

archives

Abidjan, 14 jan (AIP)- L’ONG Amnesty international a dénoncé, dans un rapport publié ce jeudi, l’inertie des autorités mexicaines concernant les disparitions au Mexique.

Selon la présidente d’Amnesty international, Geneviève Garrigos, lorsque les familles déclarent la disparition d’un de leurs proches, généralement, il n’y a pas d’enquête ou ces disparitions sont classées sans suite ou ces familles font elles même l’objet de menaces. Pourtant, a-t-elle souligné, 27 000 personnes sont portées disparues au Mexique ces dix dernières années.

(AIP)

sdaf/akn/cmas