Adesina réaffirme la volonté de la BAD à appuyer l’Afrique à libérer son potentiel énergétique

Le président du Groupe de la BAD

Abidjan, 23 mai (AIP)- Le président du groupe de la Banque africaine du développement (BAD), Akinwumi Adesina, a réaffirmé, en marge des travaux de la 51e édition des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) et les 42e Assemblées du Fonds africain de développement (FAD) débutés lundi  à Lusaka (Tanzanie), sa volonté à appuyer le continent africain à libérer son potentiel énergétique. Lors d’une conférence de presse du président de la BAD a dit sa profonde conviction que les Africains, avec l’appui de l’institution financière panafricaine, peuvent relever les défis de leur développement, au regard de son potentiel illimité en ressources naturelles notamment énergétiques, solaires, éoliennes, hydroélectriques et géothermiques. « Nous...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.