Abidjan accueille la 17ème édition de la Masse commune UEMOA

Cérémonie d'ouverture de la 1èème Masse commune UEMOA

Abidjan, 04 jan (AIP) – Les directeurs généraux des sociétés de loterie et de pari mutuel urbain (PMU) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) sont réunis de lundi à dimanche à Abidjan, dans le cadre de la 17ème édition de la Masse commune.

Après la 10ème édition organisée en 2009, la présente qui se déroule dans la capitale économique ivoirienne  est marquée notamment par la cérémonie sociale. Elle se décline en la remise d’équipements médicaux dans les services des urgences, de gynéco-obstétrique et de la maternité du CHU de Cocody, ainsi qu’au renforcement du plateau technique de l’hôpital général d’Abobo.

Il s’agit d’une œuvre solidairement offerte par les loteries nationales des huit Etats membres de l’UEMOA, a tenu à souligner le directeur général de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI). Issiaka Fofana a rappelé que la Masse commune UEMOA, basée sur le PMU, se déroule chaque année de façon tournante dans un pays membre qui accueille, à l’occasion, une œuvre sociale.

L’édition de cette année est marquée par une innovation, c’est-à-dire l’augmentation de la mise de base du quarté qui passe de 200 à 300 FCFA. Ceci, en vue de proposer des gains plus attrayants.

En procédant à l’ouverture officielle de cette activité qui s’achève le 10 janvier, le directeur de cabinet de la ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a souligné que la Masse commune UEMOA vise à renforcer l’intégration sous-régionale, et à garantir de gros gains aux parieurs tout en permettant d’accroître les revenus des loteries nationales.

Au nom de la ministre Nialé Kaba, présidente de cette 17ème édition, il a salué cette belle initiative des loteries nationales. Ces sociétés d’Etat, a-t-il noté, ont une grande responsabilité dans la lutte contre la pauvreté. La précédente édition a eu lieu à Lomé (Togo) et la prochaine au Bénin.

(AIP)

cmas