40ème anniversaire de la CEDEAO à Abidjan / Les” prouesses” de l’organisation mises en relief

son S.E.M Jonathan Oluwole COKER s'adressant aux invités

son S.E.M Jonathan Oluwole COKER s’adressant aux invités

Abidjan, 22 déc (AIP)- Le représentant spécial du président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en Côte d’Ivoire, Jonathan Oluwole Coker a relevé les “prouesses” de l’organisation lors de la célébration de ses 40 ans, lundi, à Abidjan.

S’adressant,  en sa résidence, aux nombreux convives dont des membres du Gouvernement, des diplomates et représentants d’organisations internationales, M.Oluwole Coker a indiqué que la CEDEAO  a ” parcouru beaucoup d’étapes et continue de réaliser des “prouesses”,  citant ” le tarif extérieur commun (TEC) mis en place le 1er janvier 2015, la libre circulation des personnes et des biens par le biais du passeport de la CEDEAO,   le partenariat économique (APE) entre l’Afrique de l’ouest et l’Union Européenne(UE), le développement de la coopération avec la Banque mondiale, les pays  du nord et les pays émergents, les différentes médiations réalisées par le conseil des sages de la CEDEAO et le bon déroulement d’élections libres, crédibles et apaisées.

“Je félicite nos ancêtres pour leur clairvoyance en vue de l’intégration des Africains (…). Je salue le courage et la ténacité des dirigeants actuels qui continuent de traduire notre rêve pour une région Ouest-Africaine unie”, s’est réjoui Le diplomate,  ajoutant cependant que des défis “majeurs” restent à relever, entre autre l’autosuffisance alimentaire, l’emploi, le terrorisme.

L’ancien ministre des Affaires étrangères sous le président Félix Houphouet Boigny, Essy Amara, présent à cette cérémonie, a  témoigné des débuts difficiles de l’organisation sous régionale, non sans se féliciter des avancées qu’elle a connues.

La CEDEAO a été créée le 28 mai 1975 à Lagos, au Nigéria, avec pour objectifs de construire une région intégrée au sein de laquelle les populations pourront librement se déplacer et avoir accès à l’éducation et aux soins de santé et où  l’on respectera les principes de démocratie, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance. Elle regroupe 15 pays. L’organisation sous-régionale a célébré son 40éme anniversaire le 16 décembre 2015  au cours du 48ème sommet  ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement à Abuja, au Nigéria.

(AIP)

akn/ask